Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marlon Brando : L'imprévisible !!!

Publié le par 007bond

Il y avait les autres puis il y a eu "Brando". J'avais déjà fait, à la naissance de mon blog, il y a 6 mois, une petite bio (je l'avoue pas géniale) de cette immense "Légende". Je voudrais, aujourd'hui, lui rendre l'hommage qu'il mérite !

Marlon Brando est né à Omaha, au nébraska, le 3 avril 1924. 3ème enfant mais 1er garçon de la famille, son père Marlon Brando Sr était fabricant de produits chimiques et sa mère Dorothy comédienne. Marlon Brando part à 20 ans pour New-York et suit les cours très célèbres de l'Actor's Studio où il aura sa propre méthode pour interpréter ses rôles (ce qui le suivra durant toute sa carrière) : il mixe l'improvisation et l'oubli du scénario originel pour aller au fond de la psychologie du personnage. Sa prof "Stella Adler" dira de lui : Marlon n'a jamais eu besoin d'apprendre à jouer, il savait. Dès le début, c'était un acteur universel. Rien de ce qui était humain ne lui était étranger." Brando rencontrera le grand réal "Elia Kazan" qui l'emmènera à Broadway jouer "Un tramway nommé désir" où l'acteur donnera la réplique à "Vivien Leigh", l'inoubliable interpréte de "Autant en emporte le vent". Son charisme légendaire va lui ouvir les portes de Hollywood où sa carrière atteindra son apogée dans les années 50 avec des films comme "c'était des hommes", très bon long-métrage mais trop méconnu. L'incontournable "l'Equipée sauvage", "Un tramway nommé désir" qui de la "case théâtre" passera sur le grand écran. Pour la petite histoire : le long-métrage d'Elia Kazan fit scandale, à l'époque, pour son léger parfum d'érotisme et où Brando apparaît dans un tee-shirt mouillé et déchiré, le premier acteur a avoir osé. Le film sera un succès ! Viendra le superbe "Sur les Quais" toujours d'Elia Kazan avec "Karl Malden", qui travaillera 3 fois avec Brando : "Sur les Quais", "Un tramway nommé désir" et "La vengeance aux deux visages". Brando devient une Star, "La Star". Malheureusement sa vie privée fait scandale et malgrè de très bons et très beaux films comme "Le Bal des Maudits", "Les révoltés du bounty"etc.., l'artiste fuit Hollywood. "Francis Ford Coppola" le prend pour jouer, en 1972, dans " Le Parrain" et le crépusculaire "Apocalypse Now". Après une traversée du désert, Brando revient , dans les années 90, dans le premier film de son ami "Johnny Depp" (qui lui voue une admiration totale) dans l'étrange "The Brave", long-métrage en faveur de la cause indienne. Je dois avouer que si ce film est intéressant, il m'a, quand même, un peu dérouté. On retrouvera Brando dans "Score", film plutôt réussi et qui lui permet de tourner avec "De Niro". Mais "Brando", c'est aussi les tragédies familiales qui vont, pour beaucoup le miner et l'user. Le 17 mai 1990, son fils "Christian" alors âgé de 32 ans assassine le petit-ami de sa demi-soeur (le comédien se maria 4 fois dans sa vie) "Cheyenne" âgée de 20 ans : le jeune homme reprochait au fiançé de sa soeur de la battre. "Cheyenne" survivra 5 ans sans l'homme qu'elle aime mais finira par se suicider. Entre ses 2 drames, Brando va littéralement se ruiner pour soutenir la défense de son fils. L'enfant de l'acteur sera condamné à 10 ans de prison. Quasi impotent et souffrant d'insuffisances respiratoires, Marlon Brando disparaîtra le 1er juillet 2004 suite à une embolie pulmonaire.

Marlon Brando avait 2 visages, capable du plus profond mépris pour les gens qui l'engagent mais en même temps, un magnifique défenseur pour la cause indienne. Grandiose Acteur de tous les excès, imprévisible, indomptable, "Brando" restera pour moi "Le plus Grand", celui qui a influencé tant d'autres tels "Pacino" ou "De Niro" !!!

Le défenseur : Marlon Brando recevra 2 Oscars dans sa carrière : l'un pour " Sur les Quais" et l'autre pour "Le Parrain". L'acteur refusera de se rendre à Hollywood pour recevoir son 2ème prix et envoie en son nom, une jeune Apache nommée "Petite Plume". Elle annoncera devant le tout-hollywood que Brando refuse cet honneur à cause du traitement réservé aux indiens dans les films, à la télévision et dans leur vie de tous les jours. No comment !

Citations de "Brando":

" Un acteur, c'est quelqu'un qui, si tu ne parles pas de lui, ne t'écoutes pas".

" Je voudrais tant être ce que j'étais quand je voulais être celui que je suis devenu".

" Le simple fait d'être une Star de cinéma fait que les gens vous accordent des droits particuliers et des privilèges".

_________________________________________________________

FILMOGRAPHIE TRES SELECTIVE

__________________________________________________________

LE DERNIER TANGO A PARIS

Dans la filmographie de "Brando", il y a 2 films que j'adore "Le dernier tango à Paris", sublime, dérangeant, bouleversant et puis "La vengeance aux deux visages", du grand Art !!! 

________________________________________________________

"La vengeance aux deux visages" a été réalisé par Marlon Brando en 1961. Au casting :

MARLON BRANDO/RIO

KARL MALDEN/SHERIFF DAD LONGWORTH

KATY JURADO/MARIA LONGWORTH

PINA PELLICER/LOUISA

"Un ancien hors-la-loi tient a se venger de son complice devenu un représentant de la loi".

"La vengeance aux deux visages" est une pure réussite. Au même niveau qu'un "Clint Eastwood" derrière sa caméra, Brando réalisateur explose par son immense talent ! Il porte un autre regard sur le western et sa vision qu'il amène est profonde, plus grave et surtout plus psychologique. Le duo Brando/Malden, qui se retrouve, ici pour la 3ème fois (après "Sur les Quais" et "Un tramway nommé désir") est excellent. Cette vengeance sera impitoyable et amère !

Loin, très loin des fameux codes du western classique, Marlon Brando signe un long-métrage profondément humain; dans son rôle de cow-boy désabusé et paumé, il est tout simplement magistral et émouvant. Du grand, du très grand "Brando", alors certes, il y a "Le Parrain" mais "La Vengeance aux deux visages" est, aussi, un film exceptionnel et même plus, dans celui-ci "Brando" nous surprend, innove, puis nous offre ,en cadeau, son âme de réalisateur très sensible et l'un de ses plus beaux rôles. Tout simplement inoubliable !!!

__________________________________________________

Marlon Brando ne réalisera qu'un seul film et c'est vraiment dommage. Il imposa dans son long-métrage ,en langue anglaise, quelques dialogues en mexicain. Choix très courageux pour l'époque où le racisme envers les latino-américains était de mise, malheureusement, aux U.S.A. Le film reçut "La Conque d'Or" au Festival International du Film de San Sebastian, en Espagne !!!

___________________________________________

__________________________________________________________________



Commenter cet article

007bond 17/09/2010 01:11

Heureux de vous avoir fait découvrir un des plus beaux films de l'impressionnante filmographie du plus grand acteur du 7ème Art !!!

poker 10/09/2010 03:06

grace a vous j'ai découvert le bel des maudits et c'est un chef d'oeuvre

007bond 21/01/2009 18:19

Américan psycho !!!!c'est du grand, du très grand Bale dans ce film, l'une de ses plus impressionnantes prestations. Je t'avoue que sans sa présence ce long-métrage est très moyen (étant donné que j'ai lu le livre, j'ai pu voir la différence). Mais Bale explose littéralement dans le rôle de "Bateman", c'est un fou complet, tu vas te régaler. A voir pour lui et j'attends ton avis. Merci pour Brando. Gros bisous à toi et biensûr à Jeannie !!!

CHRYS 21/01/2009 16:14

Une légende!!!Bravo pour ce bel hommage à ce grand acteur qu'était M Brando: bonnes images, bons récapitulatifs...que de souvenirs de films que tu m'as donné envie de revoir...ENCORE MERCI!!!
J'ai hâte d'être à ce soir car sur ciné frisson, ils passent American Psycho avec notre cher C Bale!!!Donc à très vite pour te dire mes impressions!!
gros bisous à toi et à Jeannie !!!