Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Stanley et Iris" !!!

Publié le par 007bond

"Stanley et Iris" a été réalisé par Martin Ritt, sortie le 25 avril 199O. Au casting :

JANE FONDA/IRIS KING

ROBERT DE NIRO/STANLEY COX

" 2 solitaires, coincés dans le passé, décident d'écrire un nouveau chapitre de leur vie ensemble malgrè l'handicap de l'un deux..."

Marre des films "prise de tête", d'un cinéma trop violent, trop sombre, épuisé par des interprétations à la limite de la folie, 007bond vous offre son secret pour souffler, égailler et faire somnoler, pour un temps, la bête cinéphile que vous êtes : les longs-métrages " socialo-romantico-gentillet" qu'on ne se lasse pas de voir et re-voir.

Vous l'avez compris, aujourd'hui c'est "pose détente" avec une critique tout en subjectivité, sans une once de termes alambiqués, de réflexions méta-psychologiques ou d'exaspérations "cinéphilièque"; voici la critique de "Stanley et Iris". Le monde industriel nous dévoile une histoire d'amour sans glamour et le "tralala" poussif où quand un homme analphabète tombe amoureux d'une femme combattive au fort caractère. Ce cinéma a la justesse et la finesse de savoir retranscrire toutes les petites émotions - allant du malaise, à la honte, à la joie - propre à la rencontre amoureuse. C'est doux, c'est tendre, c'est hurlant de vérité : un moment qui pourrait durer éternellement. Evidemment, la force du long-métrage - comme tous ceux du même genre - est l'incroyable duo formé par Robert De Niro/Jane Fonda, une femme "couillu" face à un homme charismatique. Mais là où "Stanley et Iris" diffère d'un "Falling in Love", d'un "Franckie et Johnny" ou d'un "Vous avez reçu un message", c'est l'handicap du personnage masculin. Il devient celui qui souffre et subit la vie. On se retrouve, alors, conquis par le jeu des comédiens et transporté dans cette fabrique de gâteaux industriels filmé par Martin Ritt.

Enfin, vous l'avez compris, même sous la torture, même si vous voulez me l'expliquer par A+B, j'adore - que dis-je - je vénère ce genre de films : généreux par nature, sans jamais tomber dans le mélo, juste la dose romantique qu'il faut pour un espace détente chaleureux plus que bienvenue. Un cinéma, toujours interprétés par les grands noms du 7ème Art, Meryl streep, Meg Ryan, Michelle Pfeiffer, Tom Hanks, Robert de Niro, Al Pacino... ce qui en fait sa force, son existence. Bien que ce cinéma tend à se perdre, il nous reste les classiques et on ne s'en lasse jamais : et là c'est l'homme qui regarde, au minimum, 3 fois par an "Frankie et Johnny" qui vous parle. un 4 étoiles !!!

  

________________________________________________________________________________________

 



Commenter cet article

dasola 26/08/2011 08:10


Bonjour Bond, j'avais bien aimé ce film à l'époque de sa sortie. Des grands acteurs au service de ce genre de film qui raconte une jolie histoire et un réalisateur Martin Ritt qui était un bon
artisan. De Niro en analphabète est très bien. C'est le seul film de mémoire avec le couple De Niro/Fonda et c'est dommage. Bonne journée.


emule 21/08/2011 22:18

pas mal le film