Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le "Nosferatu" de Werner Herzog !!!

Publié le par 007bond

"Nosferatu, Fantôme de la nuit " a été réalisé par Werner Herzog en 1979. Au casting :

KLAUS KINSKI/COMTE DRACULA

ISABELLE ADJANI/LUCY HARKER

BRUNO GANZ/JONATHAN HARKER

"Au XIXe siècle, Jonathan Harker se rend dans les carpathes afin de négocier la vente d'une maison qu'un certain Comte Dracula veut acquérir; Harker tombe rapidement sous l'emprise de ce dernier, qui se rendra ensuite en Allemagne, accompagné de milliers de rats pour y transmettre la rage..."

Vibrant hommage au "Nosferatu" de Murnau - Chef d'Oeuvre du cinéma muet allemand - Werner Herzog signe, en 1979, un remake envoûtant, électrisant.

Si dans la version de 1922, le célèbre vampire se voulait, avant tout, cruel et effrayant, au travers de la caméra d'Herzog, il prend une nouvelle dimension : Au-delà du simple prédateur, monstre assoiffé de sang, on découvre sous les traits de l'imposant Klaus Kinski - acteur fétiche du réal allemand - un Comte "Dracula", caché au fin fond de sa transylvanie natale, empreint de tristesse, fondamentalement plus humain et surtout envieux puis désireux de connaitre l'amour. Il tombera sous le charme de la sublimissime Isabelle Adjani/Lucy Harker, répandant sur son passage désolation et maladie, en l'occurence la peste !

La beauté glaciale d'une Adjani fragile - non-morte mais non-vivante - se confronte au curieux visage d'un Kinski tourmenté, plutôt pathétique dans sa quête de désirs inassouvis. On navigue , avec une certaine lenteur, dans le monde des vivants et celui des morts. Herzog, désireux d'offrir au spectateur une vision plus intimiste, distille de longs moments de silence puis s'attache aux nombreux jeux d'ombres, aux visages torturés, à l'impressionnante silhouette d'un "Dracula" aux prises avec ses propres tourments.

"Nosferatu, Fantôme de la nuit" conte gothique, mélangeant avec sobriété et brio classicisme et romantisme allemand est la deuxième adaptation - après celle de Murnau - réussie du célèbre roman de Bram Stockers !!!

___________________________________________________________________________

C'est le réalisateur allemand Friedrich-Wilhelm Murnau qui réalisa en 1922 le premier "nosferatu" : n'ayant pas le droit légalement d'utiliser le roman de Bram Stocker "Dracula", il chargera le scénariste de garder la trame principale mais de changer le nom des personnages principaux d'où le nom de "Nosferatu" qui, en roumain signifie "Le non-trépassé". Certaines libertés prises par le réal et le scénariste avec le roman, sans en demander l'autorisation, ont provoqué la colère de la veuve de l'écrivain. Celle-ci engagea une action en justice, réclamant la destruction du négatif et de toutes les copies. Mais "Nosferatu" fut finalement sauvé, grâce à un comité de défense, et les copies furent conservées. Le long-métrage fut projeté la 1ère fois à Berlin, le 5 mars 1922. Pour la petite histoire : Une rumeur, complètement délirante, voulait que le comédien Max Schreck/Nosferatu soit un véritable vampire car durant le tournage, il n'était jamais visible dépourvu de son maquillage !

MAX SCHRECK/NOSFERATU

"En 1838, Hutter, jeune clerc de notaire, part conclure une vente avec un châtelain des Carpathes... Il est reçu par le Comte Orlock qui n'est autre que la réincarnation du vampire Nosferatu, créature qui ne peut vivre qu'en suçant le sang des humains..."

Chef d'Oeuvre de l'impressionnisme allemand, moderne, inventif et révolutionnaire pour son époque, le "Nosferatu" de Murnau reste, sans conteste, La Référence du cinéma d'épouvante et la 1ère adaptation plus que réussie du vampire le plus célèbre du 7ème Art !

Grâce à une atmosphère angoissante sublimée par un noir et blanc sali par l'usure du temps, intensifiée par une bande-sonore répétitive mais nerveuse et stressante puis la performance d'un Max Schreck - certes un peu théâtral - littéralement habité par son personnage, à la fois majestueux et terrifiant, Murnau happe littéralement le spectateur dans une oeuvre fascinante: la virtuosité de sa caméra impressionne toujours et le muet rend l'aspect horrifique encore plus effrayant. D'un esthétisme très recherché, avant-gardiste - proche de la perfection - à couper le souffle, ce bijou "noir", glauque, poétique et hypnotique, a su traverser le temps sans rien perdre de sa splendeur . Un 10 étoiles pour une oeuvre intemporelle !!!

_____________________________________________________________

Bram Stocker - né à Dublin le 8 novembre 1847, décédé à Londres le 20 avril 1912 - après avoir été passionné pour le théâtre, la littérature, la poésie, il obtient un diplôme de sciences, entre dans l'administration puis rédige un 1er roman fantastique. Stoker publiera, par la suite, en 1882 un recueil d'histoires pour enfants puis se consacre, dès 1890, à l'écriture d'un roman inspiré par un personnage du 15e siècle, le chevalier "Drakul". L'écrivain passera beaucoup de temps à se documenter et fréquentera les cercles ésotériques de la société londonienne. "Dracula" sortira en 1897 mais s'avère être un succès mitigé. Et pourtant son "Dracula" fascinera, par la suite, nombre de cinéastes et de passionnés du vrai Vlad Drakul.

Le vrai prince roumain Vlad Tepes - né à Sighisoara en Transylvanie en 1431, décédé en 1476 - eut une vie pour le moins agitée.

VLAD TEPES

Pris en otage par des soldats de l'Empire Ottoman lorsqu'il était enfant, Vlad Tepes se réfugie à la cour du régent de hongrie dont il épouse la fille, avant de devenir le prince des Carpathes. Cruel et tyrannique - d'où son surnom "Dracula" - comme son père, il fait régner la terreur dans les chaumières grâce à un systhème militaire et judiciaire impitoyable. Adorant répandre le sang, le feu et la mort partout - on prétendait qu'il buvait le sang de ses victimes, qu'il sauçait son pain avec ! -, il tuait tous ceux qui se mettaient en travers de sa route, en leur réservant des morts atroces, dont celle du pal, sur lequel la victime pourrit pendant des jours à la vue de tous. Ses victimes se comptèrent en milliers, en dizaines ou en centaines de milliers selon certaines sources. Il aurait empalé en particulier, des négociants allemands, des paysans ainsi que des prisonniers turcs. Arrêté par son beau-frère, Matei Corvin, il est emprisonné plus de 10 ans à Visegrad, puis reprend la lutte contre les Infidèles en 1476, année où il trouve la mort dans des circonstances mystérieuses. Il est décapité et sa tête est plantée sur une lance. Les légendes les plus folles et fantastiques - vampirisme, amour, mort - s'accentuent après sa mort et alimentent, encore de nos jours, l'imaginaires et l'image de la Transylvanie - par le biais de "Vlad Tepes" - est associée pour toujours au comte vampire Dracula, dont le nom est celui du Diable !!! ( Sources : Allocine, Wikipédia, Evene )

TOMBE DE "VLAD TEPES"

CITATION DE DRACULA :

"Je ne bois jamais... de vin !"

____________________________________________________________________



Commenter cet article

doggymcdogdog 23/08/2011 03:21

oFCOBvnoUBlbpropecia odt colchicine and improving taste vqypqa

catafly 19/08/2011 08:37

VINwEveYzMfgtXvXeuGcheap car insurance 960554 car insurance online 599

mechkarras 18/08/2011 04:15

PWgmgsagXcheap health insurance sosz term life insurance quote ijwe

grammyshannon 16/08/2011 03:52

qtqWcvHoTbzcar insurance quotes %-O car insurance quotes 33016

gashugroup 13/08/2011 11:22

FcQSBqhwhSVwzPhealth insurance florida 397022 car insurance :D