Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Mother" : envers et contre tous !!!

Publié le par 007bond

"Mother" a été réalisé par Bong Joon-Ho en 2009 et sortie sur les écrans, le 27 janvier 2010. Au casting :

KIM HYE-JA/LA MERE

WON BIN/DO-JOON

" Une veuve élève seule son fils unique de 28 ans Do-Joon qui est sa seule raison de vivre. Accusé du meutre d'une jeune fille, Do-Joon se retrouve inculpé. Afin de sauver son fils, jugé trop rapidement coupable à ses yeux, la mère du jeune homme va remuer ciel et terre pour prouver l'innocence de celui-ci..."

Jusqu'où une mère pourrait-elle aller pour prouver l'innocence de son fils ? "Mother" dernier film du réal sud-coréen Bong Joon-Ho où l'amour exacerbé d'une femme pour son enfant !

Un jeune simplet - idéal meurtrier en puissance pour une police peu regardante et expéditive - est accusé de l'assassinat d'une jeune fille. Sa mère, persuadée de son innocence va tout mettre en oeuvre, en menant sa propre enquête pour prouver la non culpabilité de celui-ci. Avec le thème "mon fils, ma bataille", Bong Joon-Ho plonge le spectateur dans un drame intimiste et dresse le portrait d'une mère "poule", exclusive, entretenant une relation fusionnelle - incestueuse, le doute plane - avec son fils, en quête de vérité absolue. Alors, mère courage ou mère monstrueuse ? Plus qu'une simple trame policière, le réal sonde l'âme humaine, en l'occurrence celle d'une veuve, proche de la folie, ni bonne, ni mauvaise, seulement une "maman" prête à tout, qui ne peut se résoudre à l'emprisonnement de son fils. Malgré le propos abordé de manière différente et intelligente, le long-métrage de Joon-Ho souffre, dans la 1ère partie, de longueurs évidentes puis d'un humour, récurrent aux films sud-coréens - dont je suis, résolument allergique - dédramatisant le fil émotionnel. Mais, fort heureusement, le talent du cinéaste va se révéler dans la 2ème partie où le personnage de cette femme prend toute son ampleur - magnifiquement interprétée par Kim Hye-Ja - autant dans ses paroxysmes que ses évidences ; jusqu'au final inattendu, bouleversant et sombre.

Tableau atypique d'une mère en pleine dérive "Mother" - loin du Chef-d'Oeuvre annoncé et hormis de nombreux "lieux communs", certaines faiblesses, puis d'un curieux melting pot de plusieurs thrillers - demeure un film touchant, maîtrisé, sublimé dans son filmage, accompagné d'une B.O, peu présente mais, en harmonie avec la tristesse ambiante : Après le chaos, viendra l'oubli !!! ( un 2 étoiles et demie )

___________________________________________________________

_____________________________________________________



Commenter cet article