Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Le liseur" : critique du livre !!!

Publié le par 007bond

Bernhard Schlink, romancier et juriste - né en Allemagne, le 6 juillet 1944 - partage son temps entre Bonn et Berlin. Ce professeur de droit et de philosophie du droit à l'université de Humboldt à Berlin, devenu juge au tribunal constitutionnel du Land de Rénanie-du-Nord-Westphalie, a débuté sa carrière d'écrivain avec plusieurs romans policiers puis publie, en 1995, "Le Liseur" ("Der Vorleser" publié en France en 1996), un livre partiellement autobiographique qui devient rapidement un best-sellers. Traduit en 37 langues, "Le liseur" ( "The Reader" ) est le premier roman allemand à arriver en 1ère position sur la liste de best-sellers publiée par le New-York Times. Depuis, il a écrit "Amours en fuite" ou encore "Le retour" en 2001. Bernhard Schlink aime tout particulièrement les thrillers complexes et les histoires d'amours compliquées !!!

CITATION :

" Quand on aime à manier la langue, quand on sait que tout est possible ainsi que son contraire, quand on unit une volonté positive au doute, quand on a de l'imagination et qu'on peut avoir une pensée mathématique, on trouve du plaisir dans le droit" Bernhard Schlink.

____________________________________________________________________

" A 15 ans, Michael fait la connaissance d'une femme de 35 ans dont il devient l'amant. Pendant 6 mois, il la rejoint tous les jours et lui fait la lecture à haute voix. Cette Hanna disparaît du jour au lendemain.

7 ans plus tard, Michael assiste au procès de 5 criminelles parmis lesquelles, il reconnaît Hanna. Elle se défend mal et est condamnée à la détention à perpétuité. Mais sans lui parler, Michael comprend soudain l'insoupçonnable secret qui, sans innocenter cette femme, éclaire sa destinée. Il la revoit une fois, des années plus tard. Il se met alors, pour comprendre, à écrire leur histoire, et son histoire, dont il dit : "Comment pourrait-ce être un réconfort, que mon amour pour Hanna soit en quelque sorte le destin de ma génération que j'aurais moins bien su camoufler que les autres?" (Résumé : Les éditions Folio. )

_______________________________________

Comment vivre avec la culpabilité et une réalité historique " effrayante" qui marqueront votre vie ? Telles sont les 2 questions que Michael Berg, jeune allemand, ne cessera de se poser, reçevant en héritage le lourd passé de ses aînés et bien évidemment celui d'Hanna, sa maîtresse, ancienne nazie - gardienne dans un camp de concentration -

Avec justesse, sobriété, Bernhard Schlink aborde dans son roman, au travers d'une histoire d'amour peu conventionnelle, un certain aspect de l'Allemagne d'après-Guerre et ses conséquences. L'écrivain allemand ose, utilise un "verbe" simple mais efficace, percutant; pose avec intelligence une réflexion sur des actes terribles que des hommes et femmes ont perpétré au nom d'une certaine idéologie. Et "l'horreur" pour le jeune Michael Berg, revêt les doux traits d'Hanna, femme mystérieuse, simple poinçonneuse dans un tramway dont le passé va bouleverser, à tout jamais, l'adolescent. Devenu adulte, homme solitaire et marqué par cette relation, Michael Berg cherchera la rédemption mais, le chemin de l'acceptation, envers cet amour coupable, sera long, difficile.

Oeuvre couronnée d'un succès largement mérité, "Le liseur" est un roman passionnant, passionné. Bernhard Schlink délivre un message puissant : La honte puis le silence ne doivent, en aucun cas, faire tomber dans l'oubli une des pages les plus douloureuses de l'histoire allemande !!!

EXTRAIT "LE LISEUR" :

" C'est ce que je pense en tout cas lorsque je pense à elle tout simplement, comme ça. Mais quand quelque chose me blesse, ces blessures d'autrefois remontent à la surface; quand je me sens coupable, les anciens sentiments de culpabilité reviennent, et dans le désir ou la nostalgie d'aujourd'hui, je ressens le désir ou la nostalgie de jadis. Les strates successives de notre vie sont si étroitement superposés que dans l'ultérieur nous trouvons toujours de l'antérieur, non pas aboli et réglé, mais présent et vivant. Je comprends ce phénomène, mais je le trouve parfois difficilement supportable. Peut-être que j'ai tout de même écrit notre histoire pour m'en débarrasser, même si je ne le peux pas."

___________________________________



Commenter cet article

Koneako 23/08/2011 05:58

nyiICjrpiBWQcialis 8PP acheter viagra en pharmacie sans ordonnance 49768

mueske 22/08/2011 09:38

TLtAKZofbsCBYRhealth insurance :-] car insurance quotes 536337

bulutlaris 17/08/2011 02:39

VhzlyPpEtramadol taj apcalis levitra viagra :PP

gccargentina 14/08/2011 02:56

WAjlrDgXpmXvmlxgagcheap auto insurance wzhirf home insurance online quote utah 654813

dasola 08/10/2009 17:21

Bonjour, Le Liseur est un grand roman paru il y plus de 10 ans. Je suis étonnée qu'il n'ait pas été adapté plus tôt.. Il a fait connaître B Schlink au public français et c'est tant mieux. Bonne soirée.