Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Les yeux sans visage" : le film diabolique de Franju !!!

Publié le par 007bond

"Les yeux sans visage" a été réalisé par Georges Franju en 1959 et sorti dans les salles le 2 mars 1960. Au casting :

PIERRE BRASSEUR/LE DOCTEUR GENESSIER

ALIDA VALLI/LOUISE

EDITH SCOB/CHRISTIANE GENESSIER

"Un célèbre chirurgien, Genessier, est totalement obsédé par le visage de sa fille Christiane, défigurée lors d'un accident de voiture. Seuls ses yeux sont restés intacts. Se sentant responsable de l'accident, Genessier veut absolument donner un nouveau visage à sa fille..."

"Les yeux sans visage", film assez méconnu de 1959 comme son réalisateur Georges Franju, fait parti des rares Chefs-d'Oeuvres français dans le domaine de l'horreur et du fantastique. Il en devient, à ce titre, encore plus pécieux. Et il faut savoir que ce long-métrage de qualité, peu apprécié chez nous, est une excellente référence du cinéma d'épouvante dans le monde entier !

Très moderne et audacieux pour son époque, le réal Franju a su donné à son long-métrage une "aura" effrayante et même temps magique tel un conte fascinant peuplé de personnages insolites. Tous les ingrédients sont là pour que la peur et le malaise s'installent : une demeure isolée non loin d'une forêt, des jeunes filles enlevées dont ensuite on prélève le visage, une clinique glaciale et cauchemardesque dans laquelle un professeur obsédé et fou d'amour pour sa fille, qui avec l'aide de sa secrétaire dévouée va se livrer à des pratiques " peu orthodoxes" afin d'offrir à son enfant un nouveau visage; d'ailleurs la scène de l'opération filmée en gros plan est longue, morbide, même encore maintenant. Chapeau au réal, il a fait très fort sur ce coup là !

L'actrice Edith Scob incarne à la perfection cette jeune femme frêle, fragile à l'aspect angélique; et malgrè le masque qu'elle porte, elle n'en reste pas moins très expressive. Au travers de son regard, on ressent toute la souffrance puis la "non vie" qu'elle subit. Le réal ne joue pas dans la surenchère d'effets "gore", son film se veut avant tout fantastique empreint d'un charme gothique.

"Les yeux sans visage" est une très belle poésie macabre en noir et blanc. Le jeu machiavélique du grand Pierre Brasseur, en professeur désaxé, est impressionnant. Alors pour les amateurs de Thriller/Horreur, ne passez pas à côté de cette oeuvre unique et avant-gardiste; l'envoûtement et la fascination qu'elle provoque, vous laissera un souvenir inoubliable !!!

_____________________________________________________________________

"Les yeux sans visage" est l'adaptation du livre homonyme de Jean Redon qui fut salué, à l'époque et encore aujourdhui, comme étant une des rares réussites françaises du cinéma d'horreur.

Dans une scène coupée au montage (c'est dommage), on pouvait voir Edith Scob/Christiane, filmée de dos, retirée son masque, s'échapper de la clinique et errer dans la rue, jusqu'à ce qu'elle croise une voiture et que le chauffeur, par l'expression de son visage, suggère toute l'horreur du visage mutilé de la jeune femme !!!

_____________________________________________________________



Commenter cet article

007bond 16/02/2009 20:34

Un film passé inaperçu !!!Merci Corsu61 pour ton com. Un film trop ignoré par le grand public et qui mérite largement d'être vu. A+ !!!

Corsu61 16/02/2009 10:27

Article très completEffectivement, ce film est devenu un classique. L'audace dont il fait preuve n'a d'égal que la performance d'acteur de Pierre Brasseur, pourtant peu habitué à ce genre. Ce film est à découvrir.