Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gary Oldman : le surdoué !!!

Publié le par 007bond

Dire que j'admire le talent de Gary Oldman serait un léger euphémisme, j'adore tout simplement ce fou "surdoué" qui, à chacune de ses incroyables interprétations, me laisse sans voix ! - j'avais déjà fait une petite bio de l'acteur anglais, celle-ci est plus complète -

Né à Londres en 1958, abandonné très jeune par son père, élevé par sa mère dans un quartier pauvre, Gary Oldman fait des études au Britain's Rose Brudfor Drama College grâce à une bourse et obtient son diplôme en 1979. Il joue dans un grand nombre de pièces de théâtre, et intègre la prestigieuse "Royal Shakespeare Company" en 1984. Récompensé par de nombreux prix, ce comédien très doué et charismatique excelle dans un répertoire classique mais c'est le cinéma qui l'attire. Il fait ses débuts sur le grand écran dans "Remembrance", en 1981. Dans "Sid et Nancy" en 1986, Oldman livre une interprétation impressionnante de "Sid Vicious", le leader des Sex Pistols. Avec son étonnante capacité à se transformer physiquement, il va endosser des rôles très différents, les uns des autres, dans des long-métrages devenus cultes : "State Of Grace" (voir critique) auprès de Sean Penn, le très trash "Roméo is Bledding" (voir critique), le "Dracula de Coppola" en 1992," Ludwig Van B." en 1994". Gary Oldman joue souvent dans le registre des "méchants" ou des personnages hors-norme, et devient l'un des acteurs fétiches de Luc Besson qui dira de lui : "Sensible, drôle à mourir, et d'une gentillesse sans mesure." voir critique "Léon". Il crée ensuite sa propre maison de production en 1995 puis écrit et réalise "Ne pas avaler", un 1er film réaliste et touchant inspiré de ses souvenirs d'enfance. En 2004, il est à l'affiche des très attendus "Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban" puis il endosse le rôle de "James Gordon" dans le fabuleux "Batman Begins", rôle qu"il reprendra en 2008 dans le chef-d'oeuvre de Nolan "The Dark Knight". Après l'insignifiant "Unborn", le comédien anglais sera à l'affiche de "The Book Of Eli" avec Denzel Washington. 

 Vrai caméléon - à chaque rôle, il invente un nouvel accent ; j'en connais un autre qui, depuis, s'amuse avec cela : un certain Christian Bale - Gary Oldman se fait rare - beaucoup trop- mais peut-être est-ce là le secret de son succès !!!

CITATIONS DE GARY OLDMAN

"L'acteur est comme ces boules de verre avec de la neige à l'intérieur : il passe son temps à secouer ses émotions."

" Composer, jouer, écrire provient toujours d'une partie de soi."

_______________________________________

FILMOGRAPHIE SELECTIVE

____________________________________________________________________

"Dracula" a été réalisé par Francis Ford Coppola et sorti sur les écrans en 1992. Au casting :

GARY OLDMAN/PRINCE VLAD DRACULA

WINONA RYDER/MINA MURRAY/ELISABETA

ANTHONY HOPKINS/LE PROFESSEUR ABRAHAM VAN HELSING

KEANU REEVES/JONATHAN HARKER

SADIE FROST/LUCY WESTENRA

RICHARD E.GRANT/LE DOCTEUR JACK SEWARD

CARY ELWES/LORD ARTHUR HOLMWOOD

BILLY CAMPBELL/QUINCEY P.MORRIS

" L'histoire du célèbre comte "Dracula"..."

En 1991, Coppola réalise "Dracula" d'après l'oeuvre de Bram Stocker dont le célèbre Comte apparaît violent, sombre, refusant toute forme de romantisme. Le réal va garder l'essentiel du récit puis y rajoute - ce qui fera la force de son long-métrage- la plus impossible histoire d'amour entre le célèbre vampire et sa promise "Mina"/magique Winona Ryder.

A travers sa caméra, le réal filme, en alternance, des séquences poétiques puis horrifiques avec fluidité, inventivité surtout pour l'époque ! Utilisant un minimun d'effets spéçiaux, évitant aussi les extravagances - à part celles du Comte - l'oeuvre de Coppola en devient plus captivante, unique. Les sublimes décors baroques ainsi que la très longue scène, magistrale, où "Vlad Dracul" découvre Londres ainsi que sa bien-aimée renforce la qualité visuelle de ce film où l'érotisme, la sensualité, les frisson ne font plus qu'un seul corps. Anthony Hopkins incarne, enfin, un Van Helsing digne de ce nom, intuitif, moqueur, curieux puis impatient du combat qu'il doit livrer au "monstre". Pour enfin arriver au talentueux Gary Oldman qui, prêtant ses traits au grand "Prince des ténèbres", crêve littéralement l'écran ! Dans sa quête éperdue pour retrouver son seul amour, il redonne, avec toute sa passion et son charisme, un nouveau souffle au légendaire vampire.

Lyrique, charnel, hypnotique, le plus "beau rêve noir" de Coppola est à classer au phantéon des chefs-d'oeuvre. Véritable "film de chevet", ce bijou du 7ème Art recèle des trésors d'ingéniosité pour tout futur réal qui se respecte. Avec les 2 "Nosferatu" des réalisateurs Werner Herzog et Murnau, "Dracula" de Coppola reste la meilleure adaptation du roman de Stocker !!!

____________________________________________________________________

"Immortal Beloved"(Ludwig Van.B) a été réalisé par Bernard Rose en 1994 et sorti sur les écrans en 1994. Au casting :

GARY OLDMAN/LUDWIG VAN BEETHOVEN

ISABELLA ROSSELLINI/ANNA MARIE ERDODY

JEROEN KRABBE/ANTON FELIX SCHINDLER

VALERIA GOLINO/GUILIETTA GUICCIARDI

JOHANNA TER STEEGE/JOHANNA REISS

"A la mort de Beethoven, Anton Schindler, son légataire testamentaire, découvre un testament annulant les précédents, dans lequel le compositeur exprime son intention de léguer tous ses biens à son "immortelle bien-aimée. Contre l'avis de la famille, Schindler décide d'accomplir la volonté du maître et pour cela de découvrir l'identité de cette mystérieuse femme."

"Ludwig Van B." est un film habité par l'impressionnante présence d'un Gary Oldman, plus vrai que nature dans la peau du célèbre compositeur, torturé, déchiré, meurtri par l'amour d'une femme qu'il aimera et détestera à la suite d'une retoutable méprise. Sort du destin, ce Beethoven, "monstre" à la fois charismatique puis tyrannique, n'aura de cesse de haïr, de rejeter le seul amour de sa vie. Grâce à cette enrichissante biographie, on découvre tout le répertoire et le génie du grand Ludwig Van Beethoven, - homme incompris -  puis tous les rebondissements d'une vie riche mais destructrice.

Avec son regard troublant, comme toujours jouant dans la démesure, au bord de la folie, Gary Oldman m'a fait aimé "Ludwig Van B.", personnage passionnant, passionnel, un des plus grands compositeurs de tous les temps. Ce long-métrage mélancolique, porté à bout de bras par Oldman, est une magnifique ôde à la musique classique puis à l'amour : "Eternellement à toi, éternellement à moi, éternellement l'un à l'autre." !!! Un 3 étoiles pour la prestation d'un Gary Oldman au diapason.

____________________________________________________________________

"Nil By Mouth" (Ne pas avaler) est la 1ère réalisation de l'acteur Gary Oldman en 1997 et sorti sur les écrans le 5 novembre 1997. Au casting :

RAY WINSTONE/RAY

KATHY BURKE/VALERIE

CHARLIE CREED-MILES/BILLY

LAILA MORSE/JANET

JAMIE FOREMAN/MARK

EDNA DORE/KATH

" Une petite famille de la banlieue londonnienne. Il y a Raymond, le père homme vulgaire, marié à Val, dont le penchant pour la boisson tend à s'accentuer de jour en jour. Billy, le frère de Val qui vit avec le couple; puis gravitent autour Janet, la mère de Val et de Billy et la grand-mère Kath..."

Premier film "choc" et autobiographique du réal Gary Oldman. Aussi doué devant que derrière la caméra, il nous lâche en plein visage, la vision d'une banlieuse anglaise, dure, violente, à travers le portrait d'une famille pauvre où "Billy" se drogue à l'héroïne, son beau-frère "Ray" -magistral Ray Winstone- homme brutal et alcoolique, qui passe la majeur partie de son temps entre les pubs puis son domicile et sa soeur Valérie/touchante Kathy Burke, épouse de Ray, qui doit supporter cette vie de misère, subissant les colères à répétitions de son mari.

Gary Oldman déclarera : "J'ai voulu être honnête, vrai, sans concession comme l'album-photos de tous ceux qui m'ont touché et troublé dans ma vie." Alors que dire sur ce drame familial - produit par Luc Besson - , une fois de plus Gary Oldman m'a bluffé, il nous délivre, au vitriol, un long-métrage explosif  - montrant une certaine solidarité féminine lorsque "Valérie" enceinte sera battue violemment par "Ray"- puis nous renvoie à la dure réalité d'une vie souvent cruelle et sordide. De l'excellent travail de la part d'un acteur/réal au plus haut de son art. A découvrir en urgence : un 3 étoiles largement mérités !!!

_____________________________________________________________________________

______________________________________________________________________

 



Commenter cet article

007bond 08/04/2009 07:49

J'avoue que "Sid et Nancy" n'est pas un film que j'aime particulièrement, Oldman est bon mais il explosera plus tard. Mes préférences vont pour "Leon", "Romeo is bleeding", "State Of Grace" ( dont j'ai déjà fait les critiques) et biensûr "Dracula" ! c'est évident qu'après ce genre de personnages assez fous, machiavéliques et souvent complètement "barjes", le rôle de "Gordon" dans "TDK" peut paraître plus terne; mais autre temps, autre époque, les très bons rôles de cette acabit se font rares et Oldman fait partie maintenant d'une autre génération d'acteurs de haut niveau qui doucement disparaissent, dommage ! Merci pour ton com, bonne continuation à toi aussi A + !!!

goodfeles 08/04/2009 07:32

Il est vrai que c'est vraiment un acteur assez peu médiatisé qui a un talent fou. Il est vraiment d'une intensité incroyable dans des films comme Léon ou Le cinquième élément qu'il crève l'écran. Mais il est clair que pour l'instant le rôle de sa carrière c'est le rôle de Dracula. Un film magnifique pour une interprétation qui l'est tout autant. Même avec Nolan c'est pas mal ... mais je le préféres autre qu'en flic. Enfin question de goût. Sinon j'ai découvert Sid et Nancy il y a peu de temps et déjà il était pas mauvais. J'ai trouvé le film assez mauvais ... voir trés. Je ne sais pas ce que t'en pense. Mais il est clair que c'est vraiment un trés grand acteur. Trés bon article. Bonne continuation.