Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Des Hommes et des Dieux"!!!

Publié le par 007bond

"Des Hommes et des Dieux" a été réalisé par Xavier Beauvois et sortie dans les salles le 8 septembre 2010. Au casting :

LAMBERT WILSON/CHRISTIAN

MICHAEL LONSDALE/LUC

OLIVIER RABOURDIN/CHRISTOPHE

"8 moines chrétiens français, dans les années 90, vivent paisiblement dans un monastère au Mahgred, quant une équipe de travailleurs est massacrée..."

Lorsque des moines émoustillent le cinéma français, cela donne " Des Hommes et des Dieux". Après avoir remporté le grand Prix au Festival de Cannes, le long-métrage de Xavier Beauvois vient de rafler le César du Meilleur Film, Meilleure photographie, Meilleur acteur Second Rôle pour Michael Lonsdale ( enfin ). Séance de rattrapage :

Librement inspiré de la vie des moines Cisterciens de Tibhirine, Xavier Beauvois narre les jours, les nuits, les messes, les récoltes... Bref 8 moines évoluant en harmonie avec le peuple musulman malgré des croyances opposées. Mais un groupe islamiste perturbe ce petit monde. Pourquoi résumer de la sorte ? Pour la simple et bonne raison que 2 heures, c'est long, très long lorsqu'il n'y a quasiment rien à voir; hormis l'éternelle morosité et monotonie de la vie écclésiastique, le spectateur doit "subir" 13 chants - équivalent à un total, approximatif, de 25 minutes du film; sans compter la préparation des moines... - ayant pour seul et unique but de démontrer que la seule réponse est avec et dans Dieu. Dialogues rares et peu intéressants ( "partir, c'est fuir"; on va loin avec ce genre de réflexion ); mise en scène "épurée" pour certains ou "pauvre" pour les autres voire inexistante. Dans toute cette lenteur, on se voit espérer l'arrivée des islamistes dans le monastère pour nous sortir de la torpeur et rappeler le but même du film : montrer, outre des moines, des hommes essayant de tenir tête à une quelconque oppression; Ce que le réal omet pour s'attarder sur un long cours de catéchisme où, comme le disait si bien Jean Yanne " tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil". Dernière carte en main, les acteurs : si l'ensemble du casting est plutôt convenable, 2 comédiens se démarquent; Michael Lonsdale - seul très bon point du long-métrage - doux, tendre, juste, rebelle de ce petit groupe - peu présent lors des messes - en total opposition ( remarque taquine " bon, moi je retourne à mes occupations") et Lambert Wilson - acteur que j'apprécie, d'habitude, énormément - d'un pathétique, ayant pour seul objectif de déclarer des grands lieux communs "made in Xavier Beauvois" !

"Des Hommes et des Dieux" représente tout ce que le cinéma français peut avoir de plus condescendant et pompeux. Un cinéma "nombrilique" pour de longues tablés de "bobo" en mal de réflexion, des "bien-pensants contemporains" se confortant dans une vision purement infantile, moralisatrice et utopique. Les critiques ont parlé de "grâce", d'humanisme, je n'ai vu qu'un long-métrage sans intérêt, sans "relief", ne s'attardant seulement sur la version officielle des évènements, balayant toutes les zones d'ombres. A conseiller pour suivre un parcours écclésiastique : "Dieu : faut y croire pour le voir" Jean Yanne !!!



Commenter cet article

007bond 08/03/2011 14:55

Bonjour Dasola : Content de voir que je ne suis pas le seul à avoir émis des réserves pour ce film et non, je n'ai pas été touché par la grâce : bien que n'étant pas croyant, je m'attendais à un travail plus approfondi sur les véritables faits pour comprendre le ressenti de ces hommes. Reste l'excellent travail de Londsale. Bonne journée !!!

dasola 07/03/2011 10:40

Bonjour Bond007, je vois que tu n'as pas été touché par la grâce. Mais bon, j'admets tes réserves. J'ai beaucoup apprécié le début du film et certaines scènes où les moines s'interrogent. La scène dite du banquet avec le Lac des cygnes en fond sonore n'est pas ma préférée mais cela reste un film à voir. Bonne journée.

emule 06/03/2011 22:31

excellente film !