Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Danny Boyle et son "Slumdog Millionaire" !!!

Publié le par 007bond

"Slumdog Millionaire" a été réalisé par Danny Boyle en 2008 et sorti sur les écrans le 14 janvier 2009. Au casting :

DEV PATEL/JAMAL MALIK

FREIDA PINTO/LATIKA

ANIL KAPOOR/PREM KUMAR

IRFAN KHAN/L'INSPECTEUR DE POLICE

"Jamal Malik, 18 ans, orphelin vivant dans les taudis de Munbai, est sur le point de remporter la somme colossale de 20 millions de roupies lors de la version indienne de l'émission "qui veut gagner des millions"? Il n'est plus qu'à une question de la victoire lorsque la police l'arrête sur un soupçon de tricherie..."

Deuxième grosse déception personnelle de ce début d'année 2009 (après le "Benjamin Button" plutôt déçevant de David Fincher) "Slumdog Millionaire" et 2 questions : Pourquoi autant d'Oscars gagnés hier soir et où est passé l'excellent Danny Boyle ?!?

Avec un nouveau "Oliver Twist à l'indienne", le réal anglais nous fait découvrir la vie du pauvre "Jamal" vivant dans un univers impitoyable. Mais voilà, la sauce ne prend pas, son nouveau film est déçevant. Avec un scénario basique, prévisible, des flashbacks lourds, une photographie banale, des plans saccadés sur un fond musical assommant (multipliant les sons "sourds" à outrance) , tout le talent de Danny Boyle est parti en fumée ! Je ne suis jamais rentré dans cette histoire dégoulinante de bons sentiments où les "gentils" gagnent à la fin.

Pendant près de 2 heures très longues, j'ai cherché la pâte du réal anglais et son côté subversif très présent dans ses anciens long-métrages, en vain. Malgrè les acteurs, tous impeccables, surtout la lumineuse "Freida Pinto" et une jolie scène touchante, celle où "Jamal" attend "Latika" dans la gare (pas à la fin), on s'enlise. Les minutes passent pour faire place à un long-métrage "à l'eau de rose" d'une mièvrerie affligeante; tout est consensuel et l'intrigue souffre d'un manque de noirceur !

Que me reste-t-il de ce "Slumdog Millionaire"? la magnifique présence -pas assez, à mon goût- de la sublime Freida Pinto. Danny Boyle signe une oeuvre "bateau", au final "guimauve indigeste" ! Alors, en attendant de le retrouver aux commandes du prochain "Walt Disney" ou d'un nouvel épisode des "Bisounours", je vais me repasser son génialissime "28 jours plus tard", son cultissime "Trainspotting", son incontournable " Petits meutres entre amis", juste pour ne pas oublier l'ancien réal anglais. 1 étoile pour les comédiens et la très belle Frieda Pinto !!!

______________________________________________________________



Commenter cet article