Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Concrete Island" : Le livre !!!

Publié le par 007bond

"Concrete Island" (L'île béton) fait partie d'une trilogie post-moderne choc nommée "trilogie béton" écrit par l'écrivain anglais J.G Ballard - auteur du célèbre écrit "L'Empire du soleil" ( voir article "Concrete Island, la rumeur") dont "Crash" 1er roman fascinant sur l'obsession de la tôle froissée étroitement liée au sexe et "I.G.H" dernier écrit glacial sur une population vivant dans une immense tour, protectrice de tous dangers extérieurs, sauf de ses propres habitants.

J.G BALLARD

"Alors qu'il revient de son bureau, Robert Maitland est victime d'un accident de la route, à la périphérie de Londres. N'obtenant pas de secours immédiat, Maitland va devoir lutter pour survivre dans une "île" au paysage hallucinant fait de béton, de boue et d'herbes folles, en marge d'une des plus grandes villes du monde..."

"Concrete Island" est le 2ème de ce fameux tryptique où Ballard plonge le lecteur dans une fable moderne avec une verve, avant-gardiste, étonnante ( le roman a été écrit en 1974).

Robert Mailtand, brillant architecte, jongle avec sa carrière professionnelle et sa vie personnelle - femme, enfant, maîtresse - de main de maître, toujours à 100 à l'heure. Et la vitesse Maitland l'aime. Roulant à vive allure dans sa superbe jaguar, pressé de rentrer chez lui, il prend l'autoroute mais un accident de la circulation va faire basculer son destin : sa voiture quitte la route et vient s'écraser en contrebas dans un étrange terrain vague que surplombent 3 voies. Blessé mais vivant, confiant, Maitland remonte aux abords de l'autoroute, persuadé qu'un automobiliste va s'arrêter. Il n'en n'est rien. Abasourdi par le comportement des conducteurs, l'architecte va devoir se débrouiller par lui-même - eau, nourriture, abri - en attendant de l'aide, sur cette île de béton - isolée - où seuls, 2 marginaux vont croiser son chemin : Proctus, un clochard illettré et Jane, séduisante jeune femme, intriguante et mystérieuse. Tout le long de son périple, Maitland devra user de tous les subterfuges pour pouvoir survivre avec les 2 exclus dans l'attente d'une proche libération. Mais l'architecte est-il réellement prisonnier de cet îlot? Ce "robinson Crusoë" moderne se détachant, au fur et à mesure, de tout poids, de tout superflu, partira à sa propre rencontre, enclavant totalement son esprit, son corps, de façon inconsciente puis consciente dans cet autre univers qui deviendra sien, Maître d'un monde déchu, pour un laps de temps ou pour toujours, qui sait !

J.G Ballard, déjà en 1974, portait un regard visionnaire sur notre société actuelle; un 1er cri d'alarme, sûrement, mais plus réaliste que pessimiste ! A la course au bien-être absolu, nous "humains" avons perdu tout repère. Dans cette terrible jungle urbaine, "l'essentiel", qui se révélait être l'essence même du bonheur, a disparu. Au travers de son aventure accidentelle, peut-être que Maitland va trouver cette quiétude perdue : L'homme a besoin, avant tout, de se connaître "lui", dans sa solitude et sa réflexion, pour pouvoir comprendre, affronter le monde, s'y faire sa propre place ou tout simplement le quitter pour l'oublier et en créer un autre !!!

Epuisé, il s'étendit dans sa tente de tôle. Malgrè la fatigue, malgrè la faim, il se sentait plus robuste... En reprenant confiance en son corps, il sentait aussi une joie tranquille l'envahir. Mollement étendu au milieu de ses portières, il savourait sa solitude, sa première vraie solitude " ( Extrait "Concrete Island")

_________________________________________________________________________



Commenter cet article

007bond 26/10/2009 22:58

Tu as tout à fait raison de souligner le problème de naviguation rencontré par les blogeurs. Certains ont déjà consacré des articles à ce sujet, ne reste plus quà attendre un "réel changement" (je vois, ces jours-ci, un petit changement, quand même); wait and see. Bonne continuation à toi et à une prochaine !!!
PS: vive "Souffrance Télécom" !!!

Maxime 26/10/2009 20:25

Oups, je me suis trompé d'article. Je voulais mettre le commentaire dans celui de Wolfman et Sherlock Holmes.
J'en profite au passage pour dire que la navigation est de plus en plus laborieuse sur la plateforme blog d'Allociné, à quand le changement !!!
Merci pour tes coms, au passage. A+

Maxime 26/10/2009 20:22

Salut à toi!

Également en vacances, j'en profite pour poster qq commentaires malgré un emploi du temps plus que chargé... =(
Deux gros cartons qui s'annoncent et que j'irai voir avec grand plaisir dès leur sortie, leur BA me donne l'eau à la bouche. =P
En espérant pouvoir poster des commentaires plus souvent sur ton blog, je te souhaite bon courage et bonne continuation. =D

Max

007bond 23/10/2009 19:48

Bonsoir Dasola, Je suis quasi sûr que le "Sherlock" de Ritchie sera un grand divertissement mais que l'ambiance et les personnages de Conan Doyle n'ont gardé que leurs noms; un einème film qui joue sur les licences donc je te rejoins pleinement sur l'idée de l'univers , apparemment, totalement omis. A très bientôt !!!

dasola 23/10/2009 07:00

Bonjour, au vu de ces deux "trailers", ils se ressemblent dans la précipitation, l'atmosphère, les effets spéciaux. Autant, je peux le comprendre pour "The Wolfman" autant on est loin de l'univers suranné et très cosy de Conan Doyle. Je ne suis pas sûre que ce dernier reconnaîtrait son héros. Bonne journée.