Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!

Publié le par 007bond/Mina

"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!

"Interstellar" a été réalisé par Christopher Nolan. Sortie en salle le 5 novembre 2014.

MATTHEW McCONAUGHEY/COOPER

MATTHEW McCONAUGHEY/COOPER

ANNE HATHAWAY/BRAND

ANNE HATHAWAY/BRAND

SIR MICHAEL CAINE/PROFESSEUR BRAND

SIR MICHAEL CAINE/PROFESSEUR BRAND

JESSICA CHASTAIN/MURPHY ADULTE

JESSICA CHASTAIN/MURPHY ADULTE

MACKENSIE FOY/MURPHY JEUNE

MACKENSIE FOY/MURPHY JEUNE

WES BENTLEY/DOYLE

WES BENTLEY/DOYLE

CASEY AFFLECK/TOM

CASEY AFFLECK/TOM

JOHN LITHGOW/DONALD

JOHN LITHGOW/DONALD

les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!
"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!

AVIS DE 007BOND

Quand le conteur du XXIème siècle s'attaque à notre fantasme de l'ailleurs, cela donne un engouement et une publicité hallucinante pour un film bien pauvre en qualité. Outre des effets visuels propres et une qualité de filmage indéniable, il y a peu de choses à sauver de ce melting pot SF.

D'avance évitons tout indignement ou réaction allergique à la lecture de ma critique, je respecte amplement ceux qui ont aimé, voir adulé Interstellar. Le film est bien loin de toutes ces daubes à gros budgets et du dernier catastrophique gravity (dont je n'ai pas osé faire une critique tant cela me parait superflu de taper sur une coquille atrocement vide et ringarde). Malgré tout, ma critique, peut être acide, ne fait que mettre en mots mes 2h50 de baillement, de déambulement, etc.

Pourquoi melting-pot ? 2001, Solaris, Signes, Inception, Abyss... on pourrait s'amuser à trouver dans le film de Nolan toutes les inspirations à peine dissimulées du cinéma des autres au sien. Si la citation est parfois agréable, le manque d'identité est affolante. tel un étudiant (doué) voulant à tout prix mettre à l'honneur ses maîtres, il en oublie de s'en démarquer et d'apporter autre chose pour un genre qui depuis bien longtemps n'a plus trouver de fier représentant. Nolan ne fait plus que se complaire d'une morosité omniprésente dans notre société pour tisser une nouvelle critique de cette dernière, où l'on ne sait plus très bien pour quel camp le cinéaste s'émeut. Marketing de la neutralité et du bon goût, on éveil le spectateur à sa condition d'acteur social, tout en l'hypnotisant à travers une industrie cinématographique omnubilée par l'individu. Sur ce schéma, Interstellar vacille paradoxalement entre le panégyrique de l'espoir et celle du fatalisme. Hermétique à toutes émotions, on avance péniblement dans cette pure contemplation, très vite rattrapée par un manque sidérant d'originalité. L'attente de l'ailleurs est tellement forte qu'elle en décevra plus d'un à terme de ce voyage emporté par le paresseux McConaughey (décidément peu enclin à quitter sa piètre performance de True Detective) : mondes esthétiquement classiques, peu inspirés et bien loin d'une quelconque magie de l'inconnue. Cet aspect minimaliste en satisfera plus d'un, et laissera de marbre ceux en attente du Voyage.

Les 2h50 tentent de développer une histoire qui tourne très vite en rond et dévoilent un certain malaise, où un cinéaste cherchant à divertir par le biais de concepts "scientifiques" complexes se perd et créé des personnages sans relief. Je suis resté (une nouvelle fois) hermétique à toute tentative de tirage de larmes. Nolan, finalement, récupère les spectateurs avec l'unique scène mystique; plus préoccupé par l'effet de twist que par la réflexion qu'elle propose. La véritable fin, pour preuve, la délaisse et retrouve le bourbier principal de ce space opéra. Au pays des blasés (où nous avons résidé), seule la musique écrasante de Hans Zimmer trouve grâce. J'ai retrouvé avec grand plaisir la puissance dramatique de ce compositeur (là où ses détracteurs se régaleront), on se surprend à fermer les yeux pour découvrir ce qu'aurait pu être Interstellar.

De Inception à Interstellar, il n'y a qu'un pas. Tous deux aux thèmes très prometteurs, mais très vite perfectibles et prévisibles. Interstellar est un produit propre, faussement intéressant, mais brillamment mis en scène, au propos perfectible d'un colonialisme idyllique. Je suis déçu de voir comment un réalisateur, que j'adulais, vire avec une certaine maestria pour un pathos grossier aux couleurs de l'oncle Sam (je suis d'ailleurs prêt à réfléchir avec vs sur ce dernier point qui mériterai un second visionnage ^^). Un bel enrobage !!!

AVIS DE MINA

La critique de mon co-blogueur étant plus que complète (que je partage) je rajouterai simplement que ces trois heures cinématographiques demeurent, parmi, les plus longues auxquelles j'ai assisté !

Christopher Nolan (le professeur) nous déroule un interminable cours de physique où les émotions ne feront pas parties de son voyage dans les étoiles. De cette science de comptoir, excellemment réalisée, le cinéaste multiplie les références cinématographiques (s'y accroche sans succès) et exécute dans la démesure : à vouloir voler toujours plus haut, comme l'a justement précisé des journalistes, Nolan se brûle les ailes tout comme ses comédiens(es) en tête le répétitif et inexpressif Matthew McConaughey. Seul intérêt, Hanz Zimmer prouve une fois de plus qu'il est l'un des plus grands compositeurs actuels. Sa sublime B.O m'a permis de fermer les yeux et d'enfin m'envoler au-delà des constellations "ennuyeuses" nolanniennes.

Pour être honnête, je n'attendais pas grand-chose de ce nouveau long-métrage -n'étant pas une grande fan du genre - mais le nom du réalisateur (dont j'apprécie la quasi majorité de son entreprise) valait mon billet et mon déplacement : la déception est au rendez-vous ! Trop ambitieux bien qu'élégant "Interstellar" n'est n'y plus n'y moins qu'une banale histoire d'amour contrariée entre un père et sa fille (version S.F) maintes fois exécutée par le passé; sur fond de pessimisme ambiant répondant aux doux chants des sempiternelles trompettes patriotiques. Ne cherchez pas à comprendre la complexité (dans laquelle même Nolan n'arrive pas à s'y retrouver) de ce space opéra, elle sert juste de cache-misère à une oeuvre magistralement orchestrée mais faussement intelligente !!!!

CHRISTOPHER NOLAN

CHRISTOPHER NOLAN

Lire les avis plus élogieux - de deux des plus fidèles lecteurs de notre blog - Florent et Alex que nous saluons au passage ^^ parce que c'est cela le cinéma : le partage et les ressentis différents :)

Rajout d'une excellente critique d'un autre de nos plus fidèles lecteurs, grand cinéphile Joe ^^

"L'ESPACE SELON CHRISTOPHER NOLAN" !!!

Commenter cet article

Joe D. 12/11/2014 04:08

Hello Mina et 007bond, eh bien vous ne lui avez pas fait de cadeaux à ce cher Nolan dis donc. Néanmoins, je retrouve écho un peu de ma critique dans ce que j'ai pu lire de vos interventions. Aussi réaliste je pense que celle d'Alex, mais moins élogieuse que celle de Florent, je vous laisse la découvrir sur Allo. Bonne journée ;)

pellflorent 29/11/2014 12:49

Désormais, deux idiots commencent à vouloir bacher mes critiques avec leurs pousses rouges de pacotille. Penses à toi, résous tes soucis, ce n'est pas si grave que tu ne passes plus sur Allociné, passes juste nous dire bonjour de temps en temps sur over-blog :) Laisse tomber, le prétendu Gimli est tout simplement insupportable, sorte de gros raleur salement prétentieux et hautain avec tous ceux qui ne partagent pas son avis ( soit 99 % des habitants de notre planète ). Il suffit juste d'être le pote des modos pour ne plus rien craindre sur Allo. Malheureusement, j'ai besoin de ce site pour me faire connaître, et il y reste, malgré tout, des mecs super sympas prêts à échanger de vraies discussions, des mecs passionnés quoi! Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, je n'en ai pas trouvé le temps. En espérant te reparler prochainement, et bon courage pour tes ennuis. Bon Week end!

Joe D. 24/11/2014 21:36

Salut Florent ! Tout d'abord, je tenais à te remercier pour ce gentil commentaire que tu m'as écrit, et pour ce soutien que tu m'apportes à ta manière, en essayant d'éviter des notes injustes à mes critiques. Cela fait chaud au coeur, de voir qu'en ces temps les plus individualistes qu'on ait pu voir, du soutien, un petit mot sympa, une présence etc... sont des faits toujours présents par des gens de qualité, mais qui malheureusement se font trop rare, comme tu l'es, comme le sont Alex, 007bond, Mina, ou Zaza. Que dire de plus, si ce n'est que malgré que ton petit coup de pouce (façon de parler hein ;) ) m'a fortement redonné de l'estime. Malheureusement, le destin, et le déroulement des choses font que je ne peux plus entrevoir de passages réguliers sur Allo, car j'ai premièrement des soucis personnels que je dois gérer en priorité dans ma vie, et deuxièmement malgré toute la meilleure volonté que toi, Mina, Alex, 007bond ou d'autres exerceront, j'ai constaté ENCORE de nombreuses failles dans ce système de site de cinéma à la base à usage distractif, mais qui insidieusement est à usage nihiliste. Au delà de ce bashing incessant que je subis, car ce n'est pas dans ma personnalité de me taire face à des injustices face à un système qui se prétend équitable, mais qui favorise sa minorité préférée, qu'il soit celui de mes commentaires régulièrement supprimé lorsque je me fais insulter face à l'autre petit facho de service Gimli le Moizi, mais l'ami des modos... (La véracité de l'équité de la liberté d'expression est bafouée sur Allo..), que ce bashing soit parce que des crétins de gamins veulent à tout prix avoir leur critique apparaissant dans les meilleurs critiques dixit BenoitG80, qui n'hésite pas à me descendre mes critiques pour se faire mousser, le pire est récemment la constatation de compte fantôme, c'est à dire géré par certains petits idiots qui, soit non pas apprécié mes remarques, (car je ne suis pas toujours tendres surtout lorsqu'on s'en prend aux gens que j'affectionne), ou soit veulent à tout prix connaître mes critiques pour les descendre rapidement comme si c'était un jeu, alors qu'il me semble Allo n'est pas fesse book... Donc pour faire clair, car je constate que j'ai fait une méga longue phrase à rallonge, la moitié des gens qui suivent mon activité c'est de l'espionnage. Lorsque j'ai dit ce qu'il en était, et mis sur table la stratégie (??!!??) de ce petits ados boutonneux, Allo m'a tout censuré, par conclusion, j'en déduis que c'est devenu un site mercantiliste qui abuse de certaines promotions de films pour être financer, mais une fois l'onde de choc passé, aime secouer pardonne moi l'expression la merde, pour mettre les gens en discorde (il n'y a qu' à voir la relance incessante sur Lucy alors qu'ils savent que ça ne fait que remettre de l'huile sur le feu). Donc, en résumé un site de cinéma qui bafoue la liberté d'expression, lorsque tout message est à contre courant de leur pensée unique, avec une certaine doctrine qu'ils cherchent à imposer ; un site de cinéma qui favorise et encourage l'esprit de compétition déloyale, un site qui nous fait accepter une charte dont les modérateurs sont les premiers à ne pas les appliquer, "la fameuse logique du "faites ce que je dis, pas ce que je fais"", pardonne moi mais je ne vois plus l'utilité d'aller sur un site à la base de cinéma, mais qui est devenu à l'image de ses usagers un site pour minots, persuadés d'avoir la science inculte du cinéma, et dont ces même personnes seront les premiers à venir t'emmerder pour t'insulter et te faire croire que tu n'y connais rien, car ta vision du cinéma est différente de la leur. Malgré tout, j'ai beaucoup apprécié cet échange et j'espère en avoir de plus souvent avec toi, par l'intermédiaire de notre fabuleuse Mina. Je te souhaite une bonne soirée Florent.

pellflorent 16/11/2014 22:02

Salut Joe ! On a pas souvent l'occasion de se parler, mais je viens poster un petit commentaire parce que je suis tout à fait d'accord avec ce que tu dis. Niveau censure, à part dans les coms, y'en a aussi et surtout dans les critiques, où si l'on tient ne serait qu'un propos en désaccord avec l'un des modos, notre critique est supprimée jusqu'à nouvel ordre. Ensuite, c'est juste incroyable ce bashing ! Je l'ai moi aussi connu à une certaine époque, et je sais à quel point c'est décourageant, mais n'arrête pas ton travail ( qui est d'ailleurs de très bonne qualité ), cela lui ferait trop plaisir. En parlant de ça , y'a quelques jours je suis passé mettre plein de petits smileys verts à tes critiques, par soutien. En espérant que l'on pourra se reparler un de ces quatre. Allez, bonne soirée !

Mina 13/11/2014 07:01

Coucou Joe, j'ai juste le temps de te laisser un petit com : je vois que le cirque continue de plus belle sur Allo.... (il va falloir que je repère ton crétin à la mobilette rouge ^^) et force de constater que le dit site est, maintenant, essentiellement peuplé de petits minots apprentis cinéphiles qui ne savent que tacler, dénigrer voire insulter, sans véritablement élever un vrai débat, encore faudrait-il que ces petits idiots sachent ce qu'est la définition des mots Partage, Echange et véritable discussion. Bref, magnifique génération, à l'image de l'autre petit nazi ! Moi aussi, nos conversations me manquent, je vais essayer ce soir de te localiser, façon de parler :))) et toi aussi, tu es un mec formidable, il en reste fort heureusement, bon je te laisse et j'espère à ce soir, bisous et bonne journée Joe :)

Joe D. 13/11/2014 05:23

Hello Mina, c'est fort aimable à toi d'avoir pris de ton temps pour lire ma critique d'Interstellar. Des défauts il y en a beaucoup dans ce film voire trop, pour qualifier ce film de chef d'oeuvre, tout comme je ne considère toujours pas 2001 l'odyssée de l'espace comme un chef d'oeuvre. Visiblement dire qu'on aime pas l'interprétation de McConaughey, ni la prestation de Chastain ne plaît pas beaucoup.... Démontrer ensuite que tenter d'expliquer la théorie des cordes de manière éludée est futile, car ça discrédite encore plus le film, quant à parler du manichéisme trop facile d'accès dans le film, et se permettre de donner une interprétation plus rationnelle, et qui s'appuie de surcrôit avec de nombreuses oeuvres sur le voyage dans l'espace temps au delà de la conscience du vivant, matérialisé par le trou de ver, pour expliquer la justification miéleuse de la notion d'amour salvatrice, alors là ça n'a pas plu du tout. Je ne suis plus si étonné que ça que ma critique ait été jugé de nombreuses fois comme inutile? A dire la vérité cela gène les rêveurs. Et puis j'ai un stalker au cul qui chaque critique que je sors me mets systématiquement un avis négatif (pouce rouge) c'est complètement puéril, mais je considère ça comme du bashing gratuit et sans fondements (BenoitG80 avec un avatar en mobilette rouge). Ce crétin ne me loupe pas, bref tout ça pour te dire qu'heureusement qu'il y a des gens super comme toi ou 007bond ou Alex, et je te remercie d'avoir posté mon avis comme gage de comparaison sur votre site, c'est un honneur pour moi. Car il est vrai qu'avec tout ce qui se passe sur Allo, je commence à ne plus avoir envie de partager mes envies ou critiques, car au delà de se faire censurer par les modos qui cautionnent la pensée unique à suivre à l'image du petit Fuhrer, constater son travail d'analyse bashé parce que un tel ou un tel n'a pas aimé une remarque sur leur caractre outrancier sur les forums, je finis par me dire que ce site est vraiment en perdition et cautionne les pubères de 15 piges...enfin voilà un coup de gueule, comme un remerciement aussi à ta démarche, preuve encore une fois que tu es une personne formidable. A très vite chère Mina, il me tarde de pouvoir rebavarder avec toi, ça me manque je l'avoue x: Bisous Joe :)

pellflorent 09/11/2014 15:50

Salut! Excellentes critiques de votre part, et pour votre travail, je ne peux m'empêcher de vous répondre à tous les deux.
Franchement, je ne partage pas du tout ton avis 007 ( ni le tiens Mina ^^ ), mais ta façon d'écrire et ton style sont tellement dingues et passionnants que j'en suis venu à comprendre tes arguments, et surtout, à apprécier ta critique! Exactement la même chose pour Mina, qui ajoute encore plus à votre analyse commune, et quelle surprise j'ai eue à la vue des deux liens à la fin de la critique! Merci beaucoup de la dédicace, et merci de l'idée même de nous avoir inséré dans votre billet. Je m'en vais en mes contrées faire de même, et merci beaucoup pour cette très belle marque de respect. Bonne soirée, et à bientôt! :)

BenoîtG80 21/07/2015 14:41

Bonjour,
Je suis BenoîtG80, le crétin puéril qui met des « pousses rouges » à toutes les critiques afin de faire mousser les miennes…
Accuser sans preuve quelqu’un ainsi en le nommant sur un site public est ni plus ni moins de la diffamation, d’autant plus que jamais je ne m’occupe des évaluations positives ou négatives des uns et des autres.
Aimant le cinéma, j’ai juste beaucoup de plaisir à écrire mes critiques que j’essaie d’être les plus constructives et les plus argumentées possible ! J’aime en effet ce geste d’écriture dans le respect de notre langue et ainsi le faire partager aux autres par le biais du site Allociné !
D’ailleurs, j’avoue être complètement dépassé par ce flot d’abonnés que je ne connais pas, sauf quelques rares membres parmi ma famille et mes amis, et donc de toutes ces critiques de ma main, créditées utiles ou quelquefois inutiles !
Même si j’ai ressenti également de temps à autre un acharnement à descendre mes avis sur ce site, je me garderais d’accuser quiconque !
Partisan d’une grande justice et d’une grande équité, je trouve donc aussi puéril et même dangereux de tenir ce genre de discours en se tapant dessus, d’autant plus que la vie a malheureusement d’autres surprises bien plus désagréables à nous réserver…
J’ai aussi beaucoup de plaisir à lire les critiques cinématographiques des auteurs des commentaires de ce blog, tout en n’ayant pas le même jugement ou le même ressenti parfois !
Bonnes critiques à tous et sans rancune malgré tout…

Mina 09/11/2014 18:36

Merci Florent, c'est très appréciable de pourvoir délivrer nos avis, bien que différents, dans le respect et la compréhension ^^ le cinéma est un art subjectif, partant de là, comme là justement écrit Bond, loin de là de dénigrer ceux (celles) qui ont aimé le Nolan d'où l'intérêt de mettre (à nos yeux) vos deux critiques jointes aux nôtres; le fait, d'être en totale opposition permet d'enrichir nos échanges et de démontrer à bcp (qui viennent nous lire) que le 7ème Art c'est avant tout cela, un partage mutuel et non d'absurdes confrontations stériles (il n'a qu'à les lire sur Allo....la page d'Interstellar, une vaine parlote). Je te retourne ton merci pour ta fidélité et salue ta grande intelligence plus qu'estimable, devenue de plus en plus rare sur le net (tout comme Alex et Joe, sans oublier Dasola ^^). Peut-être que le Moshé de Scott (dernier blockbuster de l'année 2014) fera l'unanimité. Bonne soirée à toi aussi et à très vite ;)

Cine7Inne (Alex*56*) 08/11/2014 02:44

Veillant tard cette nuit j'ai pu découvrir vos critiques "en exclusivité" ^^ Je suis d'accord avec vous deux sur certains points, en moins extrémiste par contre, mais sur le fait que tu t'ai ennuyée pendant 3h Mina je ne pensais pas ^^ Bon 007 Bond m'a vexé sur Gravity (je rigole :), j'assume et je maintiens mon opinion élogieuse sur ce film !) . Mais oui sur le scénario c'est comme je l'ai dis dans ma critique, un Emballage alléchant, mais un Monopoly à l'intérieur, tout le monde connait le jeu et on en connait tous les codes ! En tout cas c'est sympa pour le lien des critiques ! Ca me donne des idées du coup, je ferrai la même chose sur des films dont on ne partage pas la même opinion ! Encore une fois merci pour nous avoir mentionné moi et Florent, je trouve que c'est une marque de respect et de partage qu'on ne voit pas souvent, alors je vais rendre l'appareil, je l'avais fais une fois pour un de vos articles je crois, mais je sais plus lequel. Allez douce nuit pour les déçu Nolanien ^^

Mina 08/11/2014 15:42

Salut Alex, étant bloquée à la maison (un nouveau rhume) je te remercie de m'en parler ^^ je vais regarder ce soir vers 18 h00 en rediff sur Canal, je ne rate jamais cette émission et j'espère que l'un de mes préférés, Philippe Rouyer, est présent, je suis très curieuse de connaître son avis. Dès que je l'ai vu, je vais dans ton blog pour te faire part de mon avis sur leurs critiques, à tout-à-l'heure et encore merci :)

Cine7Inne (Alex*56*) 08/11/2014 14:57

Je viens de voir le débat critique sur Interstellar dans Le Cercle, que j'ai trouvé intéressant ! Alors je voulais partager ça avec toi, si tu ne la pas déjà vu : http://www.canalplus.fr/c-cinema/c-emissions-cinema-sur-canal/pid6306-le-cercle.html?vid=1162383

Mina 08/11/2014 03:03

Veillant tard moi aussi, merci de ta lecture Alex ^^ et oui, je me suis ennuyée ferme et je n'ai pas arrêté de gigoter dans mon fauteuil (et c'est plutôt très très rare). Quant au partage (oui, tu l'avais gentiment fait) nous trouvons cela plus que normal et nécessaire surtout quand les avis divergent, cela permet à ceux et celles qui viennent sur le blog, de voir tout d'abord que nous ne sommes pas fermés (bien au contraire), que nos avis restent nos propres ressentis, et de pourvoir lire des critiques contraires ne peuvent qu'élargir les idées d'un film de cette envergure. j'espère que Florent ne saura pas trop déçu de notre radicalité de ton ^^ le prochain Nolan sera le bon, c'est vraiment la première fois qu'il me déçoit autant. Douce nuit Alex :)))