Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"L'ANTICHAMBRE DE L'ENFER" !!!!

Publié le par Mina

"L'ANTICHAMBRE DE L'ENFER" !!!!

J'ai découvert l'écrivain italien Donato Carrisi avec son premier thriller littéraire "Le Chuchoteur". Aussi talentueux que certains grands auteurs américains adeptes du genre, Carrisi - né en 1973 - a débuté sa carrière comme Juriste spécialisé en criminologie (et sciences du comportement). Le futur écrivain se fait remarquer en délivrant une thèse sur Luigi Chiatti, tueur en série italien : surnommé le Monstre de Foligno, Chiatti est arrêté en 1993 pour le meurtre d'un garçon de 13 ans et avoue aussi l'assassinat d'une petite fille de 4 ans. Il purge, actuellement, une peine de 30 ans. L'auteur italien s'inspirera du mode opératoire du "monstre" pour écrire "Le Chuchoteur" en 2010. Ce dernier - paru en 2011 - connaîtra un vif succès, accompagné de belles récompenses littéraires. Depuis Donato Carrisi continue son voyage stylistique au coeur du bien et du mal. Si son deuxième ouvrage "Le Tribunal des Ames" m'a un peu moins emballé (trop d'intrigues à la clef), l'écrivain italien reste un très bon maître du polar qui oeuvre aussi dans l'écriture de scénario. Il ne me reste plus qu'à me plonger dans ses deux derniers ouvrages sortis en 2013 et 2014 : "L'écorchée" et "La femme aux fleurs de papiers" !!!!

"L'ANTICHAMBRE DE L'ENFER" !!!!

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents ont l'impression d'être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis-clos d'un appartement converti en QG, Gavita et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.....

"L'ANTICHAMBRE DE L'ENFER" !!!!

Si vous avez aimé "Le Silence des Agneaux" de Thomas Harris, vous ne pourrez qu'apprécier l'univers du "Chuchoteur", à une différence près : Le livre de Donato Carrisi révèle son excellence dans la deuxième partie du récit, la première étant une mise en place sans surprises mais tout de même nécessaire au bon fonctionnement de la future mécanique littéraire brillamment pensé par l'écrivain italien. De par son passé de juriste, expert en criminologie, Carrisi déroule avec minutie les us et coutumes d'un sérial Killer très très particulier !

Il est souvent le cas dans ce genre d'écrits de découvrir une intrigue à plusieurs tiroirs; "Le Chuchoteur" ne déroge pas à la règle : cinq petites filles ont disparu. Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière. Au fond de chacune, un petit bras, le gauche. Puis un bras supplémentaire. De ce constat morbide, embarqué dans un roman (fouillé) imbriquant des enquêtes les unes dans les autres, il va être très difficile pour le lecteur de dénicher le criminel; ce dernier étant un tueur atypique, un tueur "subliminale", le Chuchoteur. Je ne connaissais pas cette "race" de sérial killer mais ce Chuchoteur manipule, murmure, souffle aux autres les actes assassins : cet escamoteur choisira méthodiquement ceux qui passeront à l'acte pour lui; d'où la difficulté de l'impliquer dans ces meurtres !

Maniant avec habilité les techniques de profilage, Donato Carrisi - très documenté - dresse le portrait d'un assassin intelligent et insaisissable. Au travers d'une plume précise, l'auteur italien multiplie les rebondissements, brouille les pistes; installe une tension puis un suspens grandissant. Bien que troublant et dérangeant, l'écriture fluide de Carrisi ne tombe jamais dans la facilité et la débauche d'effets; la subtilité étant le maître mot de son redoutable polar. Totalement sous l'emprise de ce Chuchoteur - transformer en véritable petite enquêtrice - j'ai eu beaucoup de mal à lâcher sans savoir le fin mot de cette sombre histoire. De ces meurtriers multiples, de ces corps et ces esprits torturés "Le Chuchoteur" se résume en une phrase " Tout le monde a quelque chose à cacher, n'importe lequel d'entre nous......" : Le cauchemar ne fait que commencer !!!!

"L'ANTICHAMBRE DE L'ENFER" !!!!

EXTRAIT

"Ce fut comme entrer dans une autre dimension. Ces quelques mètres carrés où la lumière du soleil était altérée par celle, artificielle et froide, des lampes halogènes, constituaient un autre univers, avec des règles et des lois physiques totalement différentes de celles de notre monde. Aux trois dimensions, la hauteur, la largeur et la profondeur, s'en ajoutait une quatrième : le vide. Tous les criminologues savent que c'est justement dans les "vides" d'une scène de crime que se trouvent les réponses. En remplissant ces espaces avec la présence de la victime et du bourreau, on reconstruit un crime, on donne un sens à la violence, on éclaire l'inconnu. On dilate le temps, en essayant de l'étirer vers l'arrière, dans une tension qui dure toujours trop peu et qui ne se répétera plus jamais. C'est pour cela que la première impression sur une scène de crime est toujours la plus importante."

"L'ANTICHAMBRE DE L'ENFER" !!!!

"Quand on tue les enfants, Dieu se tait, et le diable murmure."

CITATION DONATO CARRISI (Le Chuchoteur)

"L'ANTICHAMBRE DE L'ENFER" !!!!

Commenter cet article

dasola 16/11/2014 11:43

Bonjour Mina, oui, ce premier roman http://dasola.canalblog.com/archives/2010/07/13/18542015.html Carrisi est un coup de maître. C'est un roman vraiment marquant. Moi non plus, je n'ai pas aimé L'antichambre des âmes: décevant. Et comme toi, j'ai l'Ecorchée à lire. Bon dimanche.

Mina 17/11/2014 17:43

Bonsoir Dasola, plus que d'accord avec toi et je suis contente de voir que tu n'as apprécié pas l'antichambre des rêves? Je vais aller lire ta critique. Bonne soirée :)

pellflorent 15/11/2014 21:40

Très bon article, bien construit et très intéressant ! Tu me fais découvrir une autre part de la littérature, celle italienne, et aux vues du style auquel tu nous as fait goûter, cela me donne vraiment envie de lire la suite. Comme quoi, même des européens peuvent réussir ( je l'espère bien pour mon cas personnel ^^ )! En tout cas, merci pour cet article et ces informations! Allez, bonne soirée :)

Mina 15/11/2014 23:40

Pas grave Florent, merci pour tes généreux compliments et heureuse si cela te donne envie de te plonger dans sa lecture. C'est du très bon polar et pour le coup, ce livre est proche des feuilletons d'Esprits criminels sur TF1, une vraie enquête de profileurs, bon fin de soirée et bon dimanche Florent :)

pellflorent 15/11/2014 21:40

Très bon article, bien construit et très intéressant ! Tu me fais découvrir une autre part de la littérature, celle italienne, et aux vues du style auquel tu nous as fait goûter, cela me donne vraiment envie de lire la suite. Comme quoi, même des européens peuvent réussir ( je l'espère bien pour mon cas personnel ^^ )! En tout cas, merci pour cet article et ces informations! Allez, bonne soirée :)

pellflorent 15/11/2014 21:46

Désolé pour le double post, mon portable vient de beuguer ^^

organique 13/11/2014 05:34

On en veut plus traité de cette manière. Merci.

Mina 13/11/2014 07:04

Si j'en dis plus, j'en dévoile beaucoup trop :)