Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!

Publié le par Mina

"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!

Né en Autriche-Hongrie le 5 décembre 1905, Otto Ludwig Preminger s'installe à Vienne avec toute sa famille en 1915 et se passionne pour le théâtre; il monte une cinquantaine de pièces et réalise son premier film en 1931 en Autriche. Fraîchement débarqué aux Etats-Unis, à New York en 1935, Il endosse plusieurs casquettes : acteur, assistant réalisateur, réalisateur, producteur. Après quelques années, le succès viendra, en 1944, avec le chef-d'oeuvre du film noir "Laura" (voir la critique de 007bond dans "portraits d'actrice" la sublime Gene Tierney). Dés lors, il devient l'image emblématique du genre noir; son apogée lié à l'apogée du film noir, l'expressionnisme influençant le film policier, apportant une touche européenne. En 1952, il récidive avec "Angel Face" (Un Si Doux Visage) mais lassé de devoir faire des concessions artistiques, il décide de produire, seul, ses futurs longs-métrages. Plusieurs rencontreront du succés dont "Exodus" ( la création d'Israël avec Paul Newman et Eva Marie-Saint) puis s'essaye au western où il retrouve Robert Mitchum (déjà présent pour "Angel Face") et Marylin Monroe pour "La Rivière Sans Retour. Il arbordera des sujets sulfureux, voire tabou; à l'exemple "Autopsie d'un meurtre" avec James Stewart en 1959. Si les années 50 sont fructueuses pour le cinéaste, celles de 60 annonçent le déclin. Malgré cela, les cinéphiles lui vouent un véritable culte (notamment à travers les articles de François Truffaut ou de Jacques Rivette), louant l'intelligence, la subtilité de ses oeuvres, la beauté qui s'en dégage et la précision de sa mise en scène (grâce à son expérience théâtrale et sa pratique élengante de la caméra). Malade, le réalisateur emblématique décédera le 23 avril 1986, à New York. 

"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!

"Angel Face" (Un Si Doux Visage) a été réalisé par Otto Preminger et sorti en décembre 1953.

JEAN SIMMONS/DIANA TREMAYNE

JEAN SIMMONS/DIANA TREMAYNE

ROBERT MITCHUM/FRANK JESSUP

ROBERT MITCHUM/FRANK JESSUP

Alors que Madame Tremayne est hospitalisée pour asphyxie, Frank Jessup, un ambulancier, fait la connaissance avec la belle-fille de cette dernière, la ravissante Diane. Frank tombe rapidement sous son charme. Pour elle, il accepte de quitter sa fiançée et son emploi. Entraîné dans le sillage de sa belle, il s'aperçoit vite de la haine obsessionnelle que voue celle-ci pour sa belle-mère. Un danger rôde derrière ce visage d'ange...

"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!
"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!

Tourné seulement en 18 jours, 8 ans après l'inoubliable "Laura", Otto preminger s'attache de nouveau à un personnage féminin, la génialissime Jean Simmons qui, sous de délicats traits angéliques, cache une folie meurtrière et passionnelle. Telle une araignée, elle va tisser sa toile pour mieux piéger le flegmatique et charismatique Robert Mitchum; celui-ci, sous l'emprise de son "venin" et dans l'impossibilité d'échapper aux sombres desseins de sa belle, une garce manipulatrice. Tiré d'un fait divers, le long-métrage, au-delà du simple policier, capte toutes les fêlures et les fragilités de cette jeune déséquilibrée. Moins magnétique que "Laura", "Angel Face" reste une intrigue fascinante, une oeuvre majeure dans la filmographie du cinéaste; un incontournable. Multipliant les rebondissements - malgré une lenteur désirée - (dont un dénouement final peu conventionnel pour les codes hollywoodiens de l'époque), créant une atmosphère fantomatique (déjà présente pour "Laura), le long-métrage se pare d'une mise en scène, bien que classique, somptueuse, élégante; la photographie admirable puis le jeu des ombres et des lumières appuyant le destin "crépusculaire" de ces deux amants maudits, perdus aux confins de la démence : le si doux visage de Jean Simmons à jamais gravé sur la pellicule "noire" d'Otto Preminger. Je recommande fortement ce pur joyau à tous les amoureux du genre !!!!

"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!

Le tournage de "Angel Face" ne fut pas de tout repos pour Otto Preminger et ses acteurs. Film de commande (souvent des chefs-d'oeuvres à l'arrivée), le célèbre Howard Hugues imposa à Jean Simmons (en fin de contrat avec la RKO) de tourner "Angel Face". Celle-ci, rebelle et sachant que le patron du fameux studio détestait les actrices aux cheveux courts, décida de les couper. Elle portera une perruque pendant 18 jours. Howard Hugues choisira Otto Preminger pour la réalisation, lui demandant de la fermeté sur le tournage (Preminger connu pour son caractère tyrannique). Le cinéaste en payera les frais. Lors d'une scène, il insiste pour que Robert Mitchum gifle réellement et plusieurs fois Jean Simmons, ce qui énervera fortement le comédien. Aprés quelques prises, ce dernier se tourne vers Preminger et le gifle violemment. La prise suivante fut la bonne. Connaissant la réputation de la célèbre star (plutôt colérique), cette anectode ne me surprend pas !!!!

"Otto Preminger est un cinéaste peu commercial, probablement parce qu'il se consacre à la recherche d'une vérité particulièrement ténue et presque imperceptible : celle des regards, des gestes et des attitudes."

François Truffaut

"LE SI DOUX VISAGE DE JEAN SIMMONS" !!!!

Commenter cet article

dasola 01/06/2014 14:53

Bonjour Mina, j'aime beaucoup ce film où Mitchum joue un amoureux très convaincant. La fin ne s'oublie pas. Bon dimanche.

Venus Factor Review 30/05/2014 08:20

I just love Jean Simmons <3 :)